Tel : +33 4 32 50 21 02
Route de Murs - 84220 Gordes - France - reservation@palaisdaglae.com

bien être dans le Luberon
1 Juin

Botanique: Le Cornichon Gicleur

Le Petit Palais d’Aglaé, hôtel dédié au bien être dans le Luberon, vous emmène à la découverte de l’Ecballium Elaterium,  le Cornichon Gicleur !

Les végétaux ne manquent pas d’idées pour disséminer leurs graines grâce à différents moyens dont la gravité (barochorie), le vent (anémochorie), l’eau (hydrochorie) … Mais certaines plantes, n’hésitent pas à adopter un comportement explosif pour se reproduire. On parle alors d’autochorie. Et là, ça gicle !

Cette vidéo de l’Ecballium Elaterium est tournée en slow motion !

 

Drôle de nom pour une drôle de plante !bien être dans le Luberon

Ecballium vient du grec « ekbalein »: « je lance au dehors » à cause de la déhiscence brusque du fruit en forme de gland hérissé; et toujours du grec « elatarium » = « purgatif… violent »

Cette plante, de la famille des Cucurbitacées possède de nombreux noms vernaculaires:
-cornichon d’âne,
-concombre d’âne,
-momordique,
-cornichon sauteur,
-concombre gicleur,
-concombre du diable,
-concombre explosif,
-concombre sauvage,
-concombre gicleur,
-en allemand : Spritzgurke,
-en anglais : squirting cucumber,
-en espagne : pepinillo del diablo,
-en Italien : Cocomero asinino.

 

 

Elle trouve principalement dans les régions méditerranéenne, sur des terres arides, pierreuses plutôt calcaire et se caractérise par ses fruits « explosifs » .

Cette plante est, avec la bryone dioïque, l’une des rares Cucurbitacées spontanées en Europe. À maturité, elle mesure entre 20 cm et 95 cm de haut avec des feuilles triangulaires charnues de 10 centimètres de large. Les tiges sont pubescentes, et les fleurs jaunes typiques des cucurbitacées donnent un fruit verdâtre, en forme de minuscule ballon de rugby de 4-5 cm de long, couvert de poils. Il est d’abord dressé, puis penché à maturité.

Au moindre contact, le fruit mûr et sous pression (environ 6 bars) éclate brutalement: son pédoncule se rompt et, par l’’orifice ainsi crée, la pulpe et les graines noires et luisantes jaillissent violence qui permet la projection des graines jusqu’à 12 mètres, à une vitesse de 10 mètres par secondes (soit 36 km/h). Ce mouvement est si rapide qu’il est difficile de visualiser les graines elles-mêmes.

Pour se protéger des animaux herbivores, la pulpe mucilagineuse est un purgatif violent et son jus est irritant pour la peau.

Ce sont donc de véritables bombes végétales à voir, sans goûter !

 

Lors de votre séjour au Petit Palais d’Aglaé, n’hésitez pas à questionner notre équipe sur la botanique locale qui est une véritable source d’inspiration et de bien être dans le Luberon