Tel : +33 4 32 50 21 02
Route de Murs - 84220 Gordes - France - reservation@palaisdaglae.com

visiter Gordes autrement
17 Août

“C’était hier”, l’expo surprise pour visiter Gordes autrement

Le Petit Palais d’Aglaé vous propose de visiter Gordes autrement.

Gordes est sans conteste l’un des plus beaux villages de France et l’un des mieux restauré. C’est dans ce village du Luberon que le photographe Hans Silvester présente jusqu’au 30 septembre 2017, une série de photographies sur le thème de la Provence d’Autrefois, de ce monde disparu. Ce projet est le fruit d’une collaboration  entre la Mairie de Gordes et l’agence So Arty.

Dans les galeries du château de Gordes, vous découvrirez une quarantaine de clichés en noir et blanc pour un voyage dans le temps : marchés locaux, portraits de paysans et de bergers, scènes de la vie quotidienne, …. Cette exposition s’installe « hors les murs » avec une quinzaine de photographies exposées en très grand format sur les murs et façades du village. Une originalité qui vous permettra de visiter Gordes autrement.

Un émerveillement qui suscitera en vous l’envie de découvrir ce photographe qui défend la nature et respecte l’humain .

Né en 1938 à Lörrach en Allemagne, Hans Silvester découvre très tôt une passion pour la photographie. A partir de 1955, il traverse l’Europe et s’intéresse rapidement au reportage photo. En 1960, il rencontre un franc succès avec un reportage sur la Camargue légendé par les textes de Jean Giono. En 1962, il tombe amoureux de la Provence et s’installe dans le village de Lioux.

Entre deux reportages aux quatre coins du monde, Hans Silvester photographie les animaux : chevaux, chats, chevaux de Camargue et pigeons… Il est aussi le photographe d’une tradition singulière : la pétanque.

En 1977, il inaugure le premier numéro du magazine Géo avec la chronique d’un village du Pays Basque. Depuis les années 80, il s’attache à défendre l’environnement, à dénoncer les ravages de la déforestation en Amazonie et de la surexploitation forestière en Amérique du Nord. En 2006, il achève un travail de plusieurs années sur les peuples et la vie des femmes de la Vallée de l’Omo, en Éthiopie. Hans Silvester a récemment publié “Pastorale Africaine” préfacé par Pierre Rabhi et réédité son livre « Pétanque, jeu provençal ».

Page Facebook consacrée à son travail

« C’était hier », jusqu’au 30 septembre au château et dans les rues de Gordes.  Une façon de visiter Gordes autrement .